Ce qu’il nous faut !

DUO Pierre Badaroux / Cora Laba

Voix/Contrebasse/Electroacoustique/Poésie/Chant de baleines/Essentiel

Création en cours. En tournée à partir du printemps 2019

 

Une voix humaine, une contrebasse, les chants des baleines boréales, un dispositif
électroacoustique.
Un projet qui part à la rencontre des gens, et fait résonner l’intime et l’universel, sur la question de l’Essentiel.
Une forme qui s’invente ici, ailleurs, avant, plus tard, aujourd’hui.
Un spectacle qui s’écoute sur une place, en haut d’une colline, sur le toit d’un théâtre....

 

De la rencontre entre la chanteuse-diseuse Cora Laba et le contrebassiste-électroacousticien Pierre Badaroux, est né un duo, avec l’envie de questionner ce qui nous est essentiel.

Dans une relation étroite à la musique et au sonore, le spectacle se construit autour d’entretiens, de références littéraires, de poésie et de chants de baleine, qui tissent un récit polyphonique, une traversée de ce qui nous est vital en tant qu’être humain, indispensable en tant qu’individu. Ce qu'il nous faut pour vivre, ce qu’il nous faut pour être.

Paroles d'apnéiste, de sage-femme, de philosophe, de politique… se croisent pour exprimer un rapport singulier à l’essentiel. Des personnages, fictionnels ou réels, sont convoqués pour exprimer ce qui nous semble l’être. Et la musique, de sa plus simple expression -une voix et une contrebasse- à l’explosion électroacoustique, narre que l’art et le spectacle nous procurent rêves, sensations, évasion…

En miroir, la poésie des mots et des sons se joignent à cet ensemble. Les textes deviennent matière musicale et sonore. Les chants des baleines boréales, animal totem de ce qui est menacé par nos modes de vie déconnectés de l’essentiel, apparaissent comme une trame, une présence discrète qui irrigue le spectacle de leur présence et de leurs chants. Toujours différents, comme des improvisations, ils évoquent un travail électroacoustique, un chant modulé.

La musique, de la composition à l’improvisation, du dépouillement à la densité, de sons transformés en joyeusetés sonores, nourrit un universel sans frontière, un rêve collectif et sans barrière, une langue commune au service du rêve. 

Essentiel.

Pierre Badaroux : contrebasse, électronique live
Cora Laba voix parlée, chantée, samples

 

© (Mic)zzaj
Production : Cie (Mic)zzaj
Soutiens : Maison des Métallos - Paris, Théâtre des Quatre Saisons - Gradignan, GMEM - Centre National de Création Musicale